Les yeux, les veines

by Liqueur Brune

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

    Inclus Bonus Track La Marge (Vasiljevic Remix) gratuit
    Commandez le vinyl 33T édition limitée numérotée à laliqueur@gmail.com
    Including Bonus Track La Marge (Vasiljevic Remix) free
    Order Vinyl 12" limited edition at laliqueur@gmail.com

      name your price

     

1.
2.
3.
4.
5.
03:34
6.
03:32
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.

credits

released March 8, 2016

Produit, composé, joué et enregistré par Fabien Guy alias Liqueur Brune
Mixé par Stevan Vasiljevic, Paris.
Masterisé par Andy Baldwin, Metropolis, Londres.
Cover Art par Isabelle Dalle

Produced, composed, played and recorded by Fabien Guy alias Liqueur Brune
Mixed by Stevan Vasiljevic, Paris
Mastered by Andy Baldwin, Metropolis, London
Cover art by Isabelle Dalle

Contact: laliqueur@gmail.com

tags

license

all rights reserved

about

Liqueur Brune Marseille, France

Liqueur Brune alias Fabien Guy est un auteur-compositeur-interprète français, faisant un mélange rare d'indie rock, musique progressive et poésie

Liqueur Brune (Fabien Guy) is a multinstrumentist and songwriter involved in alternative music and poetry
... more

contact / help

Contact Liqueur Brune

Streaming and
Download help

Track Name: L'ouverture brune
"Je te donne une saison
A mettre dans tes cheveux
Des soleils à l'oraison
Et des rayons orageux

L'écume du prochain
De quoi tailler des vagues
Sans se cheviller au parrain
Sans être l'espoir d'un cadavre

Et si tu as faim
Commence par mes mains
Et si tu bois
Verse-toi de l'au-delà

Trouve une phrase dans le système
Et quand vient le soir, tombe de famille
Et si vraiment ce que tu aimes
C'est survivre à la chenille:

Devenons cultes
Séparons-nous"

Fabien Guy "L'ouverture Brune" extrait du prochain album en écoute. All rights reserved
Track Name: Capitales noires
S’il n’y a plus rien dans tes yeux
Marque-toi au fer rouge
Qu’on reconnaisse en ton creux
Qui avale la mer rouge

Il n’y a que du temps passé
Des capitales vues de loin
Et tes tripes se resserrent
Et se desserrent dans un coin

S’il n’y a plus rien dans tes yeux
Marque-toi au fer rouge
Qu’on reconnaisse en ton creux
Qui avale la mer rouge

Viens, viens voir dans le noir
C’est là qu’on s’imprègne
Et c’est là que ça saigne

J’ai des capitales noires
De couleurs humaines
Pour les gens qui traînent

S’il n’y a plus rien dans tes yeux
Marque-toi au fer rouge
Qu’on reconnaisse en ton creux
Qui avale la mer rouge

Désolé pour le matin
Qu’il faut voler au réveil
Et cacher dans un train
Pour des pays sans soleil

Moins de ressources morales
Moins d’amis rassemblés
Sevrage et pense-bestial
Et de quoi cicatriser

S’épingler comme les amants
Et s’en couvrir d’insignes
Puis partir bien avant
D’en devenir indignes

Viens, viens voir dans le noir
C’est là qu’on s’imprègne
Et c’est là que ça saigne

J’ai des capitales noires
De couleurs humaines
Pour les gens qui traînent

Des divisions souterraines
Pour la folie intacte
Des divisions souterraines
Pour les gens inexactes

S’il n’y a plus rien dans tes yeux
Attarde-toi sur ma bouche
Qu’elle en devienne aussi bleue
Que le vieux que l’on couche

S’il n’y a plus rien dans tes yeux
S’il n’y a plus rien dans tes yeux

Je te prête mon avatar
Pour ce soir si tu veux
Et le bout de mes doigts noirs
Pour te farder les yeux

S’il n’y a plus rien dans tes yeux
S’il n’y a plus rien dans tes yeux
Je ne t’attendrais plus
Je n’attends plus la colère

Viens, viens voir dans le noir
C’est là qu’on s’imprègne
Et c’est là que ça saigne

J’ai des capitales noires
De couleurs humaines
Pour les gens qui traînent

Fabien Guy "Capitales noires" extrait du prochain album en écoute. All rights reserved
Track Name: Les yeux, les veines
LES YEUX, LES VEINES

J’aime tailler le roc dans ses nuances
Du sang plein les yeux
Des larmes plein les veines

Observer l’homme cherchant ses substances
Du sang plein les yeux
Des larmes plein les veines

Parfois la douleur comme l’ego
N’est plus qu’un désert des sens
J’ai toujours trouvé les mots
Pendant ton absence

J’aime regarder un corps désarmé
Du sang plein les yeux
Des larmes plein les veines

Attendre n’importe quelle fidélité
Du sang plein les yeux
Des larmes plein les veines

Absorber jusqu’à piéger la rareté
Du sang plein les yeux
Des larmes plein les veines

Puis savoir qu’on peut ne plus aimer
Du sang plein les yeux
Des larmes plein les veines

Parfois la douleur me répond
Quand je marche aux abords d’une fête
« Attends-moi enivré sous un pont
Et accueille mes tempêtes »

« Contra mi
Contra la fiebre indecisa »

(Contre moi
Contre la fièvre indécise)

« O sonrisa eterna, aléjame de los oscuros dias
Y que los otros sean intimos como nuestras noches
Caeré en campos de batallas desconocidas
Ya que un inmenso bastion, ahora, me protege »

(Ô sourire éternel, protège-moi des mauvais jours
Et rend les autres intimes comme nos nuits
Je tomberai sur le champ des guerres inconnues
Car un immense rempart, désormais, me protège)

Contra mi
Contra mi sangre
Contra la fiebre indecisa

(Contre moi
Contre mon sang
Contre la fièvre indécise)


Fabien Guy alias Liqueur Brune
Track Name: Néons (passerelle I)
Instrumental
Track Name: La marge
LA MARGE (Paroles/Lyrics)

Dresseurs de météores
Minuscules émetteurs
Quand l’intérieur détériore
Passons par l’extérieur

Préparons la parade
Préparons la croisière
Partons en croisade
Au bord de l’univers

Un empire dans la marge reste à faire

Anonymes aux poumons gris
Fumigènes plein la tête
Nous deviendrons amis
Intimes des tempêtes

Partons prendre l’azur
A défaut d’assurance
Mettons sur nos brûlures
Un peu d’adolescence

Un empire dans la marge reste à faire

M’enrouler à ta jambe
Pubis incognito
Quand la terre tremble
Coiffée sur le poteau

Faisons le tour
Sautons les pages
Et sans retour
Sortons du paysage

Un empire dans la marge reste à faire
Track Name: Les poissons
LES POISSONS (musique pour mantas)

Tous ensembles dans le même bain
De sang, de rêves et de larmes
Tous ensembles comme les doigts de la main
Pleine de sang, de germes et d’échardes

Tous ensembles pour un seul destin
Le rang, la crème et le charme
Tous ensembles au bord du même sein
Plein de sang, de sève et de larves

On ira sous les villes et loin du ciel
On descendra sans qu’elles appellent
Sous les villes et loin du ciel
Elles dansent presque pour moi

Tous ensembles avec le même soin
Bon sens, bon termes, têtes froides
Tous attendre dans le même coin
La haine, la relève et les armes

Tous ensemble reçus à l’examen
Du temps, du règne et du drame
Tous ensembles solidaires du venin
Si tu saignes, tu mens. Retiens tes larmes

On ira sous les villes et loin du ciel
On descendra sans qu’elles appellent
Sous les villes et loin du ciel
Elles dansent presque pour moi

Tous ensembles dans le même bain
De sang, de merde et de larmes
Laisse-moi juste m’y laver les mains
Pleines de sang, de merde et de larmes

On vivra sous les villes et loin du ciel
On descendra sans qu’elles appellent
Sous les villes et loin du ciel
Elles dansent presque pour moi

Fabien GUY
Track Name: Hypnose (passerelle II)
Instrumental
Track Name: Vol 1954 (Flight 1954)
Feat. Abbé Pierre / Stewart's security speech before crashing...
Track Name: Thème à oedème
THÈME A OEDEME

La nuit je suis encore à sa merci
A n’en connaître que des insomnies d’été
Provoquant les rêves par ennui
Comptant les cauchemars ratés

On partait faire de longs voyages
Au bord de la table de nuit
On était dans l’épine de l’âge
Nos jours commençaient à minuit

La semaine résumée en vingt minutes
Et nos respirations plus ou moins saines
Nos corps qui cherchaient le même but
Mes mains, le devant de la scène

Une conscience se soulage
Je te garde juste comme un thème
Nos cœurs succombèrent à l’ouvrage
La passion meurt de n’être qu’elle-même

On se frôlait dans des couloirs
Sans jamais retourner la tête
Car on savait que tôt ou tard
Notre insouciance serait désuète

Il y avait de l’aisance dans nos gestes
L’aisance et l’instinct des débutants
Comme programmés pour n’être pas sans reste
Noctambules de nos élans

On résumait nos vies en vingt minutes
Et nos respirations plus ou moins saines
Nos corps qui cherchaient le même but
Mes mains, le devant de la scène

On n’a pas su trouver une variation
A ce thème succède toujours l’œdème
Et pas une de nos illusions
Pour s’en sortir indemnes

Fabien Guy-Liqueur Brune
Tous droits réservés.
Track Name: La rose et le réséda
Adaptation du poème de Louis Aragon tiré de la Diane Française
Adaptation from Louis Aragon's poem
Track Name: Compromises au silence
COMPROMISES AU SILENCE


Qui se veut de connaître le piédestal
Et de s’être coiffé dans l’ombre dans rois
Je suis comme dans ces immenses cathédrales
Où les mots ne parlent qu’aux parois

J’ai une tête à ciel ouvert
Où je m’accorde sans tonalité
Où les anges procèdent du mal, les ailes de travers
Où les choses n’existent que chantées

Ils me font tous honte
Avec ce regard admiratif qu’ils jettent
Sur cette ambition découlant d’une ponte
Où se presse toujours le même insecte

J’ai une tête à ciel ouvert
Où je m’accorde sans tonalité
Où les anges procèdent du mal, les ailes de travers
Où les choses n’existent que chantées

Tu m’as trahi avec ceux qui prouvent
Qu’un cerveau est incertain
Maintenant tu rejoins celles dont on ne trouve
Plus aucune utilité dès le matin

J’ai une tête à ciel ouvert
Où je m’accorde sans tonalité
Où les anges procèdent du mal, les ailes de travers
Où les choses n’existent que chantées

Compromises au silence
Track Name: La cama grande
Feat. Roméo Guy